Classification

  • ClasseInsectes
  • OrdreLepidoptera
  • FamilleNymphalidae
  • GenreArethusana
  • Espècearethusa
  • Nom scientifiqueArethusana arethusa
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations
Morphologie

Longueur de l'aile antérieure : 22-24 mm

L'imago est de taille moyenne avec le dessus des ailes arborant des taches submarginales de couleur fauve. Le dessous de l'aile antérieure est presque entièrement orangé avec un ocelle apical noir pupillé de blanc. La couleur de l'aile postérieure est sombre avec une bande blanche posdiscale. Le dimorphisme étant faible, la femelle ne se distingue des mâles que par ses dessins fauves plus étendus. Attention, cette espèce peut être confondue avec le Myrtil et l'Agreste. L'œuf est ovoïde et la chenille présente des stries longitudinales nuancées de brun.

Habitat

L'espèce est typique des milieux chauds et secs pouvant être observés sur les côtes calcaires : essentiellement des pelouses sèches à végétation basse. L'espèce se pose dans les zones clairsemées d'herbacées ainsi que sur les pierres.

Reproduction

Le Mercure est univoltin : les imagos volent de fin juillet à fin septembre.

Régime alimentaire

Si la chenille se développe sur des graminées telles les fétuques des brebis (Festuca gr. ovina) ou le Brome dressé (Bromus erectus), l'adulte butine principalement les panicauts (Eryngium campestre).

Relation avec l’homme

Comme une majeure partie des papillons liés à la végétation rase de milieux thermophiles, le Mercure souffre de deux atteintes opposées que sont l'abandon et l'intensification des pratiques sur ses milieux de vie. Le Mercure est une espèce menacée de disparition au niveau régional ; classé « Vulnérable » sur la Liste Rouge des papillons diurnes de Bourgogne.

Réseau trophique

Les chenilles sont consommées par toutes sortes d'espèces, que ce soit des parasitoïdes (hyménoptères et diptères) ou des prédateurs comme les passereaux, araignées ou reptiles.

Répartition géographique

L'espèce est surtout présente dans le sud de l'Europe. En France, les populations les plus importantes sont situées sur les reliefs méditerranéens remontant par l'axe de la Vallée rhodanienne ; ailleurs de plus petites populations persistent bien qu'un phénomène de raréfaction est constaté dans la partie nord de la France. Le Mercure peut être observé principalement sur la Côte dijonnaise et dans la vallée de l'Ouche.

Bibliographie Mercure (Le)

SIRUGUE D. & GOURLIN B. (coord.), 2016, La faune sauvage de Côte-d'Or, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 14 : 488

DUTREIX C., 2013, Papillons diurnes et nocturnes de Bourgogne, Ouvrage, L'escargot savant : 368p.

ESSAYAN R., Dimanche 20 juillet 2014, Ça papillonne dans nos régions, Article de presse, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire et Journal du Centre : 1

ESSAYAN R., Dimanche 29 mars 2015, Ça papillonne..., Article de presse, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire et Journal du Centre : 1

ESSAYAN R., JUGAN D., MORA F. & RUFFONI A. (coord.), 2013, Arethusana arethusa (Denis & Schiffermüller, 1775) - le Mercure, Ouvrage, in Atlas des papillons de jour de Bourgogne et de Franche-Comté (Rhopalocères et Zygènes), Bourgogne-Nature, Hors-série 13 : 374-375

ESSAYAN R. & JUGAN D., 2007, Le projet de cartographie des Rhopalocères et Zygènes de Bourgogne et Franche-Comté (Lepidoptera), Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 5 : 27-29

ESSAYAN R. & RUFFONI A., 2012, Constitution d’une liste rouge des papillons de jour de Bourgogne (Rhopalocera & Zygaenidae), Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 16 : 94-109

LAFRANCHIS T., 2000, Les papillons de jour de France, Belgique et Luxembourg et leurs chenilles, Ouvrage, Coll. Parthénope, Biotope édit., Mèze (France) : 448p.

LAFRANCHIS T., JUTZELER D., GUILLOSSON J-Y., KAN P.&B., 2015, La Vie des Papillons. Ecologie, Biologie et Comportement des Rhopalocères de France., Ouvrage, Ed Diatheo : 751p.

SIRUGUE D. (coord.), 2008, Le Morvan, inventaire des paysages et du patrimoine naturel : Les Papillons, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, Hors-série 6 : 198-199