Classification

  • ClasseMammifères
  • OrdreRodentia
  • FamilleMuridae
  • GenreRattus
  • Espècerattus
  • Nom scientifiqueRattus rattus
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations
Morphologie

Taille (tête + corps) : 75-200 mm
Queue : 170-280 mm
Poids : 105-208 g

Le Rat noir a un pelage cendré noirâtre avec des re?ets argentés, une queue écailleuse dépourvue de poils et plus longue que la tête et le corps. Plus petit que le Rat surmulot, il s’en distingue par des oreilles plus grandes et à peine velues. Les femelles sont plus petites que les mâles

Habitat

Ce rongeur d’origine tropicale se rencontre chez nous essentiellement dans les constructions, et plus spécialement sous les combles, mais aussi dans les parcs, les palmiers en bords de mer.... C’est le «?rat du grenier?», qui utilise les habitations comme refuges lui permettant de survivre aux rigueurs des hivers. Véritable commensal de l’homme et entièrement dépendant de l’habitat humain en Bourgogne, l’espèce vit au contraire en extérieur sur le pourtour du littoral méditerranéen.

Reproduction

La femelle a 3 à 5 portées dans l’année et met bas de 5 à 10 jeunes dans un nid constitué de matériaux divers (papier, carton, crins...).

Régime alimentaire

Omnivore, le Rat noir abîme et souille plus qu’il ne consomme.

Relation avec l’homme

Animal principalement nocturne, le Rat noir est originaire de l’Asie du Sud-Est (Birmanie, Inde, Indochine). Il étend son aire de répartition à toute la Méditerranée au néolithique et envahit l’Europe du Nord à la suite des conquêtes romaines grâce à l’implantation des villes et des villages. En France, ses populations sont nettement en régression dans les régions non méditerranéennes. L’arrivée du Rat surmulot en France à partir de 1750, induisant une très forte compétition interspéci?que, est sans doute une des causes de sa régression, à laquelle s’ajoutent une dératisation systématique pour se préserver des maladies et pour protéger ses biens, un changement des matériaux de construction (le béton), des progrès d’hygiène... Le Rat noir ne bénéficie d’aucune mesure de protection.

Réseau trophique

De par son mode de vie très lié à l’habitat humain et à sa rareté, il est très peu consommé par les prédateurs (des rapaces nocturnes notamment).

Répartition géographique

Localisé, le Rat noir est aujourd’hui rare.

Photothèque Rat noir
Rat noir (Rattus rattus)
Rat noir (Rattus rattus)
Rat noir (Rattus rattus)
Rat noir (Rattus rattus)
Bibliographie Rat noir