Classification

  • ClasseInsectes
  • OrdreLepidoptera
  • FamilleLycaenidae
  • GenreLampides
  • Espèceboeticus
  • Nom scientifiqueLampides boeticus
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations
Morphologie

Longueur de l’aile antérieure : 13-18 mm

L’Azuré porte-queue est un petit Lycénidé brun-bleuté sur le dessus des ailes, avec deux gros points noirs dans le prolongement des longues queues des ailes postérieures. Très caractéristique, le revers des ailes est gris-brun, parcouru de stries transversales blanches avec un gros ocelle noir cerclé d’orange près de la queue. La couleur de la chenille est variable.

Habitat

L’Azuré porte-queue fréquente divers types de milieux ouverts ensoleillés, allant des prairies aux parcs et jardins. Migratrice, l’espèce s’observe de la fin du mois de juin et jusqu’au mois de septembre, en deux générations. Etant sensible au froid, cet azuré n’accomplit pas complètement son cycle biologique lors des hivers froids et précoces.

Régime alimentaire

La chenille consomme surtout des Gesses (Lathyrus sp.) et du Baguenaudier (Colutea arborescens). Les adultes butinent surtout des fleurs pourpres et violettes, tant de leurs plantes-hôtes que de Scabieuses et de Lamiacées.

Réseau trophique

Les papillons sont les proies de nombreux insectivores, ils peuvent être consommés par d’autres insectes et des oiseaux par exemple.

Répartition géographique

Cette espèce d’affinité méditerranéenne est assez commune dans le sud de la France. En Bourgogne et en Côte d’Or, les observations en restent ponctuelles et dépendent de l’importance des flux migratoires en provenance du sud. L’Azuré porte-queue n’est pas menacé en Côte-d’Or, sa répartition reste toutefois à préciser ainsi que son autochtonie. Il pourrait s’y installer plus durablement à la faveur du changement climatique.

Photothèque Azuré porte-queue (L')
 Azuré porte-queue (Lampides boeticus)
Bibliographie Azuré porte-queue (L')

DUTREIX C., 2013, Papillons diurnes et nocturnes de Bourgogne, Ouvrage, L'escargot savant : 368p.

SIRUGUE D. & GOURLIN B. (coord.), 2016, La faune sauvage de Côte-d'Or, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 14 : 488

ESSAYAN R., Dimanche 20 juillet 2014, Ça papillonne dans nos régions, Article de presse, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire et Journal du Centre : 1

ESSAYAN R., Dimanche 29 mars 2015, Ça papillonne..., Article de presse, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire et Journal du Centre : 1

ESSAYAN R., JUGAN D., MORA F. & RUFFONI A. (coord.), 2013, Lampides boeticus (Linnaeus, 1767) - l’Azuré porte-queue, Ouvrage, in Atlas des papillons de jour de Bourgogne et de Franche-Comté (Rhopalocères et Zygènes), Bourgogne-Nature, Hors-série 13 : 212-213

ESSAYAN R. & JUGAN D., 2007, Le projet de cartographie des Rhopalocères et Zygènes de Bourgogne et Franche-Comté (Lepidoptera), Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 5 : 27-29

ESSAYAN R. & RUFFONI A., 2012, Constitution d’une liste rouge des papillons de jour de Bourgogne (Rhopalocera & Zygaenidae), Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 16 : 94-109

LAFRANCHIS T., 2000, Les papillons de jour de France, Belgique et Luxembourg et leurs chenilles, Ouvrage, Coll. Parthénope, Biotope édit., Mèze (France) : 448p.

LAFRANCHIS T., JUTZELER D., GUILLOSSON J-Y., KAN P.&B., 2015, La Vie des Papillons. Ecologie, Biologie et Comportement des Rhopalocères de France., Ouvrage, Ed Diatheo : 751p.

SIRUGUE D. (coord.), 2008, Le Morvan, inventaire des paysages et du patrimoine naturel : Les Papillons, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, Hors-série 6 : 198-199