Classification

  • ClasseLamproies
  • OrdrePetromyzontiformes
  • FamillePetromyzontidae
  • GenreLampetra
  • Espèceplaneri
  • Nom scientifiqueLampetra planeri
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Légende :
  • aucune observation signalée
  • observations validées
  • observations en cours de validation
  • vos observations

Longueur : 9-15 cm
Poids : 2-5g

Classification

Classe : Cephalaspidomorphes
Ordre : Petromyzontiformes
Famille : Petromyzontidés
Genre : Lampetra
Espèce : planeri
Nom scientifique : Lampetra planeri

Morphologie

De l’aspect d’une Anguille, la Lamproie n’est pas un poisson mais un vertébré dépourvu de mâchoire (groupe des Agnathes). Elle a un corps serpentiforme lisse dont la coloration est grisâtre sur le dos, plus claire sur les flancs, le ventre est blanc. Elle ne possède pas de nageoires paires et a une peau lisse dépourvue d’écailles. La bouche à ventouse est en position inférieure, le disque buccale est étroit, bordé de larges papilles rectangulaires finement dentelées et avec sept orifices branchiaux de chaque côté. La femelle est plus grande que le mâle et les yeux ne sont présents que chez les adultes.

Habitat

La Lamproie de Planer est une espèce d’eau douce qui vit dans les têtes de bassin et les ruisseaux bien oxygénés. Elle ne supporte pas les températures trop élevées (létales à 29°C). Les larves, appelées ammocètes, vivent 3 à 6 ans enfouies dans les sédiments vaseux, voire sableux. Contrairement à la Lamproie de rivière (Lampetra fluviatilis) et à la Lamproie de mer (Petromyzon marinus), la Lamproie de Planer est une espèce non parasite.

Reproduction

Les larves, aveugles, se métamorphosent au cours de l’automne (développement des yeux et atrophie du tube digestif), puis les adultes se reproduisent en mars-avril de l'année suivante, dans des eaux froides, sur des substrats minéraux : les nids sont plus ou moins ovales, élaboré avec des graviers, des cailloux et du sable. Les géniteurs ne survivent pas à la reproduction.

Régime alimentaire

Les larves se nourrissent en filtrant les débris organiques et diatomées apportés par le courant. Après la métamorphose, les adultes ne se nourrissent pas.

Relation avec l’Homme

La Lamproie de Planer est classée en préoccupation mineure selon l’UICN en France. Elle figure cependant aux annexes II de la Directive Habitats-Faune-Flore et III de la Convention de Berne, elle est également déterminante ZNIEFF en Bourgogne, pouvant ainsi faire l’objet de mesures de conservation et de protection dans ces cadres-là. C’est une espèce sensible aux activités anthropiques et dont les larves sont utilisées comme appât vivant pour la pêche.

Réseau trophique

Les larves de lamproie sont consommées par les truites

Répartition géographique

Cette espèce est présente dans les rivières d’Europe de l’Est, du Nord, jusqu’aux côtes portugaises et italiennes. La Lamproie fréquente les cours d’eau de Bourgogne. En Côte-d’Or, elle peut être observée dans le Châtillonnais, dans le Morvan, dans l’Auxois et dans la partie nord-est de la plaine de Saône.

Bibliographie Lamproie de Planer